Que faire en cas de perte de données ?

 

Plus de 30 milliards d’euros ! Il s’agit des frais liés à la perte de données des sociétés françaises. Des milliers d’informations liées aux clients, aux prospects ou aux partenaires peuvent partir en fumée du fait d’une simple négligence. Les conséquences de la perte de données sont parfois dramatiques pour l’activité des entreprises.

Les particuliers ne sont pas non plus épargnés par ce fléau. Un oubli de sauvegarde, un virus, un disque dur endommagé, …. et toutes vos datas sont supprimées. Que ce soit vos souvenirs ou vos projets, ils peuvent disparaître très rapidement.

Heureusement, cette situation n’est pas irréversible et il est possible de récupérer ses fichiers.

Alors que faire en cas de perte de données ? Nous répondons à toutes vos questions.

 

1 ) Déterminer la cause de la perte de données

 

La perte de données informatiques peut être due à plusieurs facteurs.

 

L’erreur humaine

 

Suppression accidentelle d’un dossier, reformatage de disque dur précipité, … ces négligences constituent l’une des causes les plus répandues de la perte de données.

Heureusement, ces informations sont rarement supprimées de manière définitive. Elles n’apparaissent plus sur le système de fichier, mais il est possible de les retrouver à l’aide d’un logiciel de récupération de données informatiques.

 

Les logiciels malveillants

 

Internet présente de nombreux avantages, mais le web a aussi ses limites. Les logiciels malveillants sont de plus en plus nombreux et de plus en plus performants.

Il existe des dizaines de programmes pouvant endommager vos données. On peut citer par exemple, le virus informatique, le ver informatique, le cheval de Troie, le rootkit, le ransomware, etc.

La récupération de données dépend alors de la complexité du logiciel. Alors que certains sont très faciles à contrer, d’autres sont beaucoup plus difficiles à déchiffrer.

 

La défaillance de logiciel

 

Outre les logiciels malveillants, une simple défaillance peut apparaître et toutes vos datas sont supprimées. Il peut s’agit d’arrêts inattendus, de conflits de pilote ou de démarrages interrompus, …

Dans certains cas, ces logiciels défaillants deviennent imprévisibles. Ils renseignent alors des informations au mauvais endroit, destructurant ainsi totalement votre organisation.

Prenons un exemple : checkdisk est un outil de système dont l’objectif est d’effectuer une vérification du support de stockage. En cas de défaillance, ce sont toutes vos données sur disque dur qui peuvent être supprimées.

Les dégâts physiques

 

Un disque dur externe qui tombe violemment peut devenir inaccessible. Tous les fichiers que vous aviez enregistrés sont alors perdus. C’est particulièrement dommageable, d’autant que les disques durs sont encore largement utilisés par les entreprises et les particuliers pour le stockage de données.

Rassurez-vous ! La perte de données sur disque dur HS n’est pas irréversible. La plupart du temps, il suffit de le démonter et de remplacer la pièce défectueuse.

 

La mise à jour Windows

 

La perte de données liée à la mise à jour Windows 10 est relativement fréquente. Suite à la dernière actualisation, plusieurs profils utilisateurs ont été supprimés.

Pour récupérer ses fichiers effacés, il faut donc annuler les effets de la mise à jour en la supprimant. Votre ordinateur devrait alors revenir à son état initial dès le redémarrage.

 

2 ) Prévenir la perte de données

 

Dans certains cas, la perte de data peut être évitée de façon simple. Voici quelques actions à entreprendre pour une meilleure sécurisation des données :

 

  • Stocker les données à plusieurs endroits : idéalement sur le cloud et un disque dur ou éventuellement deux disques durs. De cette manière, si l’un de vos équipements

est défaillant, les dommages causés seront moindres.

  • Opter pour les logiciels de sauvegarde : la plupart du temps, ces derniers offrent une sécurité accrue en cas de perte de données.
  • Réaliser toutes les mises à jour de vos programmes.
  • Sensibiliser les employés aux problématiques de shadow IT, les inciter à changer de mots de passe ou à fermer leurs sessions quotidiennement.
  • Installer des logiciels de protection de données et anti-virus.

 

3 ) Recourir à un professionnel pour récupérer ses données

 

Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, la perte de données peut être catastrophique. Afin d’éviter tout risque supplémentaire, il est préférable de recourir à un expert en informatique pour récupérer ses datas.

 

Dans le cas des logiciels malveillants ou défectueux, les manipulations peuvent être parfois complexes à réaliser. Le recours à un professionnel spécialisé en récupération de données est alors la meilleure solution si vous ne souhaitez pas endommager tout votre système.

 

De même, pour un disque dur HS, il est nécessaire d’ouvrir l’appareil afin de trouver la pièce défaillante et la remplacer. Cette opération est extrêmement minutieuse, puisque l’ouverture du disque dur risque d’entraîner des particules de poussières à l’intérieur. Bien qu’invisible, ces petites particules peuvent endommager davantage votre disque dur. Afin d’éviter tout risque, JT informatique effectue l’opération dans une salle contrôlée.

 

Outre la complexité de ces manipulations, l’expert vous donne tous les conseils nécessaires pour stocker vos données en toute sécurité. Il s’assurera que vos datas ne courent aucun risque pour le futur.

 

JT informatique est expert en récupération de datas. N’hésitez pas à nous contacter en cas de perte de données.